Aider, vivre avec un patient SLA

 
 

La personne qui va vivre, aider, réconforter, soulager...... avec une personne atteinte d'une SLA peut être le moteur de vie. Nous allons l'appeler l'aidant.

Les aidants doivent faire face à la maladie autant que le patient mais en plus, il anticipe souvent l'évolution ainsi il prépare également le patient à cette évolution.

Très souvent l'aidant aurait besoin d'aide mais ne veut ou ne peut pas le demander ce qui peut leur donner un niveau de stress qui peut nuire à sa santé.

Cependant, prendre soin d'une personne atteinte de SLA peut faire en sorte que les activités, les tâches quotidiennes et même le travail deviennent difficiles, voire impossibles, à effectuer.

Par ailleurs, nombreux sont les aidants qui avouent souffrir d'un stress important ou de maladies liées au stress. En effet, il est très exigeant de prendre soin d'une personne atteinte de SLA. Plus la maladie évolue, plus votre engagement

deviendra important, jusqu'au jour où l'être aimé aura besoin d'une surveillance jour et nuit.


Les patients atteints de SLA font face  à un avenir allant toujours plus dans la difficulté mais ne veulent pas devenir un fardeau pour leur famille. De ce fait ils luttent pour conserver une autonomie tout en sachant qu'ils ont besoin quasi constamment de compagnie.


Une aide très importante est de parler, d'échanger, ceci aussi bien pour les patients que les aidants.



AIDER LES FAMILLES AUX PRISES AVEC LA SLA


Vous connaissez une personne atteinte de SLA et vous souhaitez l'aider ou aider l'aidant, mais vous ne savez pas comment vous y prendre. Voici quelques idées.

La SLA engendre des répercussions sur les rôles et les responsabilités des membres de la famille. Les conjoints, les parents et les enfants des victimes pourraient avoir à donner des soins et du soutien à l'être cher.

Les amis et les voisins sont d'importantes ressources pour la famille. Que vous habitiez très proche ou très loin, il existe plusieurs façons d'apporter du soutien.

  1. PuceRestez en contact

  2. PuceCommuniquez avec la famille par le biais d'une carte, d'un appel, d'une visite. Continuez de le faire, même si vos cartes et vos lettres demeurent sans réponse.

  3. PuceProposer de venir cuisiner un bon petit plat que vous partagerez ensemble.

  4. Puce Un petit coup de fil pour échanger une aide quelconque ou simplement dire que vous êtes là.

  5. PuceOffrez un répit à l'aidant pour lui permettre de s'occuper de lui.

  6. PuceUne balade est toujours très appréciée.

  7. PucePasser des moments avec la famille pour leur montrer qu'ils ne sont pas isolés.

  8. PuceAider aux tâches ménagères ou à faire / refaire du jardin.